ACCUEILLIEUX INTÉRESSANTSVILLE DE NAGASAKI

VILLE DE NAGASAKI

Ville portuaire entourée par les montagnes, la ville de Nagasaki offre un regard vivant sur l’histoire, des sites touristiques et des spécialités délicieuses. Pendant la période d'isolement du Japon (1641-1858), Nagasaki a abrité le seul port du Japon où le commerce avec l'Europe et la Chine put prospérer. Sa diversité unique née de l'interaction répétée avec les cultures étrangères en fait un lieu unique. Aujourd'hui, de nombreux navires de croisière internationaux font escale dans le port de Nagasaki. Son succès actuel témoigne de la force de sa population en dépit des tragédies auxquelles elle fut confrontée.

Vue nocturne de Nagasaki

Vue nocturne de Nagasaki

Nagasaki bénéficie d'une vue nocturne spectaculaire, reconnue comme l'une des trois plus belles au monde par le World Night View Summit 2012 (qui a lieu tous les 5 ans). Au crépuscule, la ville s'anime avec les lumières éblouissantes des maisons qui parsèment les pentes du paysage montagneux, complétant les étoiles dans le ciel nocturne. La meilleure façon de profiter de cette vue est de prendre le téléphérique qui monte au mont Inasa, d’où l'on peut saisir la beauté de la baie du port Nagasaki illuminé sur les eaux calmes.

Jardin de Glover (Site classé au patrimoine mondial depuis 2015)

Jardin de Glover (Site classé au patrimoine mondial depuis 2015)

Désigné comme un bien culturel important du Japon, le Jardin Glover abrite des demeures traditionnelles construites par des marchands britanniques et la plus ancienne maison en bois de style occidental, construite par Thomas Glover, qui a joué un rôle important dans l'industrialisation du Japon. Le jardin fleuri donne sur le port de Nagasaki. Vous trouverez ici des sculptures en rapport avec le célèbre opéra « Madame Butterfly ».

Hashima (Site classé au patrimoine mondial depuis 2015)

Hashima (Site classé au patrimoine mondial depuis 2015)

Hashima, surnommé « Gunkanjima » (« Île navire de guerre ») en raison de sa silhouette, est un patrimoine mondial de l’UNESCO. Sa mine de charbon a grandement contribué au développement des industries japonaises modernes. L’île fut complètement abandonnée en 1974 lorsque la mine a fermé. Elle a attiré l’attention internationale en tant que modèle de « Dead City » dans le film « Skyfall » de la saga James Bond. Aujourd'hui, de nombreuses visites de Hashima en bateau sont proposées.

La cathédrale Oura (liste indicative du patrimoine mondial)

La cathédrale Oura (liste indicative du patrimoine mondial)

La cathédrale Oura est la plus ancienne église en bois d’architecture gothique du Japon et a été classée "trésor national". Les premiers Chrétiens Cachés y professaient leur foi. Le Vatican lui a accordé le statut de Basilique mineure en raison de sa valeur historique. C’est la première et la seule église du Japon qui a reçu ce titre prestigieux.

Colline de la Paix (Peace Hill)

Colline de la Paix (Peace Hill)

La bombe atomique, larguée le 9 août 1945, dévasta la ville. Chaque année, une cérémonie pour la paix a lieu dans le Parc de la Paix, situé sur cette colline. Une promenade dans le parc vous mènera à travers l’exposition d’œuvres d’art données par des pays du monde entier comme soutien à la prière pour la paix de la ville. Au sein de la colline, vous trouverez également l’hypocentre de la bombe atomique, le Musée de la bombe atomique de Nagasaki, les ruines du clocher de l’ancienne cathédrale d’Urakami, des vestiges de la porte de temple shintoïste de Sanno, un musée à l’intérieur des vestiges du bâtiment de l’école primaire de Shiroyama et d’autres vestiges. Cette zone symbolise le profond désir de Nagasaki de répandre son message de paix dans le monde.

Megane-bashi (Le pont lunettes)

Megane-bashi (Le pont lunettes)

Megane-bashi enjambe le canal tranquille qui sépare l’Hôtel de Ville des quartiers commerçants animés de Nagasaki. Construit en 1643, c’est le plus vieux pont en arc de pierres du Japon. Lorsqu’il se reflète dans la rivière, il ressemble à une paire de lunettes, d’où son surnom de « Megane-bashi » (pont lunettes).

Dejima

Dejima

L’île artificielle en forme d’éventail qui a été l’emplacement de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales. Ce fut le seul port d’échanges commerciaux et culturels avec l’Occident pendant plus de 200 ans durant la période d’isolement du Japon. Une partie des anciennes résidences ont été restaurées, retrouvant ainsi leur gloire passée, selon des méthodes traditionnelles de construction de la période Edo et ont été transformées en musée. Essayez un Kimono et remontez le temps en faisant une promenade dans Dejima.

Le quartier chinois de Nagasaki Shinchi

Le quartier chinois de Nagasaki Shinchi

Le quartier chinois Shinchi de Nagasaki est l’un des trois principaux quartiers chinois du Japon. Vous y trouverez de nombreux commerces vendant les plats typiques de Nagasaki d’inspiration chinoise comme le champon et le sara-udon. C’est ici que se tient le célèbre festival des lanternes de Nagasaki, pendant lequel les rues sont décorées d’innombrables lanternes qui attirent les foules chaque année.

Le Monument et le Musée des Vingt-six Martyrs

Le Monument et le Musée des Vingt-six Martyrs

Ce monument, et le musée attenant, commémore les 26 catholiques qui furent exécutés ici en 1597. Arrêtés dans des lieux aussi éloignés que Kyoto, ils furent obligés de parcourir tout le chemin à pied jusqu’à Nagasaki et furent crucifiés sur la colline de Nishizaka. Le Musée et l’église, réputés pour leur architecture unique, ainsi que les tours jumelles influencées par le style de Gaudi, sont de Kenji Imai. Les pièces remarquables comprennent une lettre originale de Saint François-Xavier et une collection de reliques telles qu’un visage de Marie façonné telle une Kannon (une déesse bouddhiste), utilisés par les Chrétiens Cachés.

Le Musée de l’Histoire et de la Culture de Nagasaki

Le Musée de l’Histoire et de la Culture de Nagasaki

Étant l’un des principaux musées du Japon concernant l’histoire des échanges internationaux, ce musée contient des objets précieux de l’histoire moderne de Nagasaki, des œuvres d’art et des écritures anciennes. Entre autres, le bureau d’un magistrat de Nagasaki de l’ère Edo a été restauré pour que les visiteurs puissent y apprécier une courte représentation théâtrale. Le centre artisanal propose des cours de création pour pratiquer les techniques traditionnelles de Nagasaki.

Le port de Nagasaki

Le port de Nagasaki

Entre le terminal international de Matsugae, où les navires de croisière internationaux font escale, et la zone de restaurants du quai de Dejima, il y a le parc en bord de mer. Un canal traverse cet espace vert tranquille que l’on peut apprécier ainsi dans la brise marine relaxante et au bord duquel on a une vue privilégiée sur le pont suspendu Megami Ohashi.

Le sanctuaire Suwa

Le sanctuaire Suwa

Après avoir été incendié par les chrétiens au cours de la période des Provinces en guerre (époque Sengoku), le sanctuaire Suwa a été reconstruit en 1625 et déplacé plus tard à son emplacement actuel. Il est édifié au-dessus de la ville et les marches de pierre qui conduisent à sa porte sont un spectacle à voir.

le Festival Kunchi de Nagasaki

En automne, le Festival Kunchi de Nagasaki, de grande ampleur et unique en son genre, toute la ville célèbre la divinité du sanctuaire Suwa pendant trois jours. Depuis ses modestes débuts en 1634, le festival est devenu un événement à grande échelle. Les spectacles, l’exposition d’éléments des longs et anciens échanges interculturels de Nagasaki, les danses de dragon d’inspiration chinoise, des navires de style hollandais, etc. Après les spectacles, les impressionnants chars du festival paradent dans les rues.

TRAMWAY MUNICIPAL DE NAGASAKI

Forfait d’une journée (One Day Pass)
Se déplacer en tramway
Le tramway est un service à tarif fixe qui permet d'accéder aux principales attractions touristiques de la ville de Nagasaki. Chaque trajet coûte seulement 120 yens pour les adultes et 60 yens pour les enfants de 6-11 ans. Obtenez un billet lorsque vous prenez le tramway (par la porte arrière), et payez le prix exact quand vous descendez (par la porte avant).
Forfait d’une journée (One Day Pass)
Un forfait d'une journée à 500 yens donne aux voyageurs un nombre illimité de déplacements en tramway le jour de l’achat.
Où l’acheter
Les forfaits d'une journée sont vendus au Centre d'Information Touristique (au rez-de-chaussée de la station JR Nagasaki), dans la plupart des hôtels et à certains autres endroits. Veuillez noter qu’il n’est pas possible d’acheter le forfait directement dans le tramway.
Comment l’utiliser
Il suffit de montrer le forfait au conducteur quand vous descendez du tramway.