ACCUEILLIEUX INTÉRESSANTSLES ÎLES DE NAGASAKI

LES ÎLES DE NAGASAKI

La préfecture de Nagasaki compte avec le plus grand nombre d’îles habitées du Japon, tachetant la frontière occidentale de vestiges historiques et culturels. Les animaux rares vivent dans les forêts sauvages à feuillage persistant. On peut aller en pèlerinage dans divers sanctuaires, temples ou églises, apprendre les métiers traditionnels, escalader une montagne pour admirer le coucher de soleil, plonger dans les eaux couleur émeraude pour découvrir les merveilles de la vie marine, ou simplement se détendre sur les plages de sable blanc. Les églises des îles Goto et Nozaki d’Ojika sont également sur la liste indicative du patrimoine mondial et valent le détour.

Iki

Iki

L’île Iki est dotée d’une nature intacte et dont les légendes vous transporteront dans les anciennes merveilles du Japon. Iki est située au nord de Kyushu dans la mer de Genkai, au sein du Parc quasi-national Iki-Tsushima. Explorez les vestiges d’une ancienne colonie japonaise déshabitée depuis 2000 ans, Découvrez le mythe de la création du Japon parmi les quelques 150 sanctuaires shintoïstes et découvrez les merveilles naturelles des magnifiques plages et des îles inhabitées. Iki est aussi un trésor de la tradition culinaire, offrant des fruits de mer frais, des spécialités locales et des alcools de shochu.

Les îles Goto

Les îles Goto

Les îles Goto, un archipel de 140 îles, sont situées dans la mer de Chine orientale, à l’ouest de la ville de Nagasaki. Les cinq îles principales sont Fukue, Hisaka, Naru, Wakamatsu et Nakadori. Un voyage vers les îles Goto vous émouvra à un point impossible de ressentir dans les grandes villes, en découvrant : une petite église édifiée dans une crique tranquille ; la beauté panoramique de la nature depuis les sommets des montagnes, des églises parsemées dans le paysage ; sans oublier les eaux turquoise qui viennent lécher doucement les rives veloutées des nombreuses plages. Les églises de l’île Goto font partie des « sites de Chrétiens Cachés de la région de Nagasaki » en lice pour être classés comme patrimoine mondial de l’UNESCO. Une autre caractéristique remarquable est la cuisine locale, y compris les fruits de mer frais et les nouilles udon de Goto étirées à la main et préparées à l’huile de camélia.

Tsushima

Tsushima

Endroit du Japon le plus proche de la Corée du Sud, Tsushima a joué un rôle important de communication avec la péninsule coréenne depuis l’Antiquité et est un lieu de grande valeur historique. Les forêts recouvrent 89% de l’île, et c’est une destination exceptionnelle pour les amoureux de la nature. En faisant du trekking à travers la faune et la flore, vous pourriez peut-être même apercevoir le chat-léopard de Tsushima, aujourd’hui en voie de disparition. Le bleu vif de la mer, les montagnes vertes et profondes, et les sites historiques attirent les visiteurs japonais et d’ailleurs tout au long de l’année.

Ojika

Ojika

Un des « plus beaux villages du Japon ». Avec ses vieilles maisons superbement conservées qui bordent les rues, Ojika est une paisible petite ville connue pour son hospitalité. Perdez-vous dans le temps en vous promenant parmi les maisons anciennes mais magnifiquement conservées bordant les rues étroites.

Nozaki

L’île adjacente de Nozaki, maintenant habitée seulement par les cerfs, comporte maintenant un village naturaliste accessible par bateau. L’île a abrité les Chrétiens Cachés du Japon et son principal bâtiment, l’église Nokubi, surplombe toujours les anciens villages de l’île. C’est l’endroit idéal pour les curieux explorateurs.